Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

header_img

Spécialiste de l'achat
la vente et l'expertise
de tout document écrit original

Infos et Evènements
Page d'Accueil

Artecosa


Artecosa

Artecosa est spécialisée dans l’achat, la vente et l’expertise de tout document écrit original. Artecosa répond aux souhaits de ses clients dans les domaines des lettres autographes, cartes, photographies, documents historiques, partitions musicales, manuscrits et de tout document écrit ou signé par un personnage célèbre.

Artecosa constitue également des collections de toute première importance.

Nous intervenons en France et à l’étranger. Notre société dispose de toutes les garanties nécessaires pour satisfaire la confiance de nos clients et de nos partenaires.

La préservation du patrimoine, au sens large, et celui de notre mémoire écrite en particulier, est devenue un enjeu culturel majeur à travers le monde. Ce passé multiple et divers se révèle d'une manière tout à fait originale dans les secteurs des lettres et des manuscrits et, plus récemment, de la photographie moderne : les trois principaux domaines de spécialisation d'Artecosa.

Le site d'Artecosa se veut à la fois vitrine de son savoir-faire et source d'informations. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, professionnel, amateur ou néophyte, accédez, grâce aux différentes sections du site (Societé - Notre savoir-faire - Actualités - Collectionner les autographes), aux informations qui vous seront utiles pour mieux nous connaître et être tenu informé du "monde des autographes".

 

Notre société

La société s’appuie sur une équipe présente dans ces domaines depuis de nombreuses années. Bénéficiant d’une forte notoriété dans sa spécialisation, elle travaille en étroite collaboration avec les professionnels du secteur. 

En savoir plus...

 

Exposition Germaine Krull (1897-1985). Un destin de photographe

La Galerie nationale du Jeu de Paume à Paris présente une rétrospective de la photographe d’origine allemande Germaine Krull qui a fait toute son œuvre en France à partir de 1925. Reconnue rapidement pour ses tirages artistiques, c’est elle qui, dans un tout autre domaine, dirigera plus tard le service photographique de la propagande de la France libre à Brazzaville et participera avec ses reportages au débarquement des Alliés en Provence en août 1944.

Au cours des années 30, attirée par le monde industriel et l’architecture métallique, elle est citée en exemple pour la modernité de ses sujets qu’elle propose. Son portfolio Metal (1927) est, à ce titre, considéré comme un vrai manifeste de la modernité, déclinant avec brio les vues de la Tour Eiffel, des tubulures de chaudières, des escaliers de ponts transbordeurs, des rouages de montres et de dynamos. Reporter dans l’âme, elle collabore au nouveau magazine Vu dirigé par Lucien Vogel ainsi qu’à Marianne et Variétés. Comme la plupart de ses confrères et consoeurs, elle répond souvent, à des fins de subsistance, à des commandes de reportages par exemple pour la mode ou explore des sujets de société : Les Manouches, Les sectes religieuses, Le Marché aux oiseaux.

Parallèlement, Germaine Krull participe à l’importante exposition "Film und Foto" à Stuttgart en 1929, à "Das Lichtbild" à Munich en 1930, ainsi qu'à l'Exposition internationale de la Photographie à Bruxelles en 1932. Pierre Mac Orlan lui consacre le premier volume de la collection Les photographes nouveaux, publiée aux éditions Gallimard.

 

Lire la suite...

 

L’autographe : objet de collection et d’investissement

Vous ignorez sans doute que Malcolm Forbes, JP Morgan, Bill Gates ont une passion commune. Vous pourriez penser que c'est la valeur de leur portefeuille d'actions ou leur nombre de propriétés à travers le monde. Pas du tout, ce sont des collectionneurs d'autographes et de manuscrits. Dès la fin du 20e siècle, la famille Forbes détient une des plus belles collections d'autographes et de manuscrits historiques américaines jamais assemblées.

La rareté

Plusieurs facteurs concourent à la détermination de la valeur d'un autographe à la fois comme un objet de collection et comme un investissement.

Nous passerons ici volontairement sur l’authenticité qui, plus que déterminante, fait qu’un autographe sera acheté ou non ; sans cette caractéristique, aucune suite ne sera donnée bien entendu.

La rareté de la pièce autographe est sans doute essentielle mais diffère d’un pays à l’autre : ainsi les lettres signées par Napoléon ne sont pas rares en France mais plus rares aux États-Unis. A l’inverse, les pièces autographes ou simplement signées par Thomas Jefferson (1743-1826), le 3è président des États-Unis d’Amérique, sont rares en France mais moins dans son pays natal.

Ce critère de rareté ne doit pas seulement s’entendre du point de vue du nombre de pièces « disponibles » pour les collectionneurs mais surtout dans le contenu et la forme de l’autographe dont il est question. Ainsi, une lettre autographe signée de Napoléon - et non par exemple une simple lettre signée – demeurera aussi rare en France qu’à l’étranger, ce qui ajoutera bien sûr énormément à sa valeur sur le marché international.

Ce critère crée nécessairement une loi de l’offre et de la demande particulière au domaine de l’autographe puisque chaque pièce est rendue unique et si une pièce disparaît, il sera impossible de la remplacer. De même, la disponibilité est un critère à prendre en compte afin que l’on puisse enrichir sa collection.

Ainsi, parait-il judicieux de créer des collections de qualité et intéressantes d’un point de vue historique en gardant à l’esprit que tout ce qui, dans le domaine particulier de l’autographe, est de qualité, se vend parce que désirable.

Nous estimons, qu’en offrant cette combinaison d’éléments à nos collectionneurs et en prenant en compte leurs intérêts, la valeur de leurs autographes augmentera. Combien d'entre nous peut en dire autant de l'investissement dans des portefeuilles d’actions ?

En savoir plus...